Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem

 

 

 

Chapitre 1 : Présentation

 

         - Les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon

 

         - le Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem, G.P.F.T.J

 

         - la Charte

 

Chapitre 2 : Fonctionnement du G.P.F.T.J

 

         - les Statuts : règlement intérieur

 

         - le Règlement d’Application de la Charte

 

         - la Hiérarchie au sein du G.P.F.T.J

 

Chapitre 3 : Être Templier

 

         - Pourquoi sommes-nous Templier ?

 

         - Devenir Templier

 

         - l’Appel

 

 

 

 

 

Chapitre 1 : Présentation

 

 

- Les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon

 

 

Guidés par un Idéal Chevaleresque, par une Foi Chrétienne et par un Engagement sans faille, les TEMPLIERS élément essentiel de la Croisade incarnaient la fierté de l’Occident.

 

Neuf Chevaliers, Neuf années durant, d’Hugues de Payens à Jacques de Molay, de la Terre Sainte à l’Occident, des écuries de Salomon au bûcher…

 

L’Histoire du TEMPLE fonde une légende.

 

 

 

- le Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem, G.P.F.T.J

 

 

Le « GRAND PRIEURÉ DE FRANCE DU TEMPLE DE JÉRUSALEM » se veut  l’héritier spirituel de l’Ordre du Temple fondé en 1118, par Hugues de Payens.

Le G.P.F.T.J perpétue et assure la continuité de l’esprit chevaleresque tant sur le plan spirituel que matériel en l’adaptant dans la société actuelle.

 

Le « GRAND PRIEURÉ DE FRANCE DU TEMPLE DE JÉRUSALEM » n’est :

  

   - ni une secte,

 

   - ni une entreprise de vanité,

 

   - ni une officine de fausse noblesse.  

 

Il se place sous l’invocation de ceux qui, en d’autres temps, ont su l’édifier et le fortifier par le combat sous le signe de la CROIX.

 

- la Charte

 

Le Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem se veut l’héritier spirituel de l’Ordre du Temple fondé en 1118, par Hugues de Payens, comme instrument essentiel de la Croisade.

 

1°) L’Ordre du Temple a pour unique représentant légitime sur le territoire Français le Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem.

 

2°) l’Ordre du Temple, fondé antérieurement à la division des Eglises, a comme raison et fondement la FOI CHRÉTIENNE.

 

Le Grand Prieuré exige donc de ses membres une appartenance formelle à une église CHRÉTIENNE. L’Ordre est œcuménique. Le Grand Prieuré fidèle à l’esprit traditionnel des croisades se veut de sauvegarder le fondement de l’Ordre.

 

Sa devise est ¨ Non à Nous Seigneur, non à Nous, mais à la Gloire de Ton nom ¨

 

« NON NOBIS DOMINE, NON NOBIS, SED NOMINI TUO DA GLORIAM »

 

3°) l’Ordre du Temple était un Ordre de Chevalerie. Les Chevaliers étaient des Combattants.

         Le combat que devait mener chaque Chevalier avait pour but supérieur la glorification de Dieu, il demeure le même, mais a pour arme : la Prière, l’Amour du Prochain, la Parole, la Dignité de la Vie personnelle, l’Exemple, la Franchise.

         Tous les Chevaliers étaient et restent des Frères.

 

4°) l’Ordre du Temple était Militaire. Une fois désignés ou élus, les Frères investis de fonctionnement de Commandement doivent être obéis.

 

5°) l’Ordre du Temple était Fraternel, le Grand Prieuré de France le reste.

La Fraternité ne se limite pas à la triple accolade. Elle se traduit par la pratique permanente de l’Entraide entre Chevaliers à l’égard des personnes dans le besoin.

 

6°) Le Grand Prieuré de France est un centre de réflexion et d’action.

         Les chapitres de Commanderie sont des réunions d’étude où chacun doit apporter le résultat de ses recherches et de ses méditations.

 

7°) Le Grand Prieuré de France n’est accessible qu’aux personnes qui acceptent un noviciat dont le règlement intérieur fixe la durée maximale et minimale.

         Ce noviciat doit permettre aux candidats de faire preuve de leur exemplarité, de leur dévouement, de leur fraternité et de leurs convictions religieuses.

 

8°) Le Temple comprend des Hommes et des Femmes.

 

9°) Les modalités de fonctionnement du Grand Prieuré de France sont définies par un règlement intérieur qui ne peut être modifié qu’en Chapitre national sur proposition du Grand Conseil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chapitre 2 : Fonctionnement du G.P.F.T.J

 

- les Statuts : règlement intérieur

 

La Règle ci-dessous est inspirée de celle approuvée lors du Concile de TROYES le 13 janvier 1128, et dans le respect de la CHARTE.

 

 

TITRE I

 

- Article I : DE LA DÉNOMINATION

 

La dénomination de l’association est :

 

« GRAND PRIEURÉ DE FRANCE DU TEMPLE DE JÉRUSALEM »

 

 

- Article 2 : DE LA SOUVERAINETÉ ET LÉGITIMITÉ

 

Le Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem est SOUVERAIN et INDÉPENDANT.

 

Il est l’unique REPRÉSENTANT LÉGITIME de l’Ordre du Temple sur le territoire Français. 

 

- Article 3 : DU TERRITOIRE

 

La juridiction du Grand Prieuré de France couvre l’ensemble du territoire Français actuel (départements métropolitain, et outre-mer).

 

Les ressortissants Français habitant à l’extérieur de ce territoire sont rattachés à l’une des divisions nationales du Grand Prieuré de France.

 

- Article 4 : DE LA DEVISE

 

Sa devise est : ¨ Non à Nous Seigneur, non à Nous, mais à la Gloire de Ton nom ¨

 

« NON NOBIS DOMINE, NON NOBIS, SED NOMINI TUO DA GLORIAM »

 

- Article 5 : SES BUTS

 

Le GRAND PRIEURÉ DE FRANCE DU TEMPLE DE JÉRUSALEM, est une association culturelle, historique, archéologique, de méditation, de réflexion et de proposition sur tous les sujets du monde passé, présent et futur à la lumière des principes de la chevalerie du TEMPLE qui sont à l’origine de sa création. 

 

Il a pour buts :

 

- de perpétuer et d’assurer la continuité de l’esprit chevaleresque tant sur le plan spirituel que matériel en l’adaptant dans la société actuelle à la pratique quotidienne.

 

- de pratiquer CHRÉTIENNEMENT MISÉRICORDE et CHARITÉ à l’égard de ses membres et des personnes dans le besoin.

 

- d’entreprendre et de soutenir toute action tendant à la défense de l’individu et de son libre arbitre.

 

- de défendre notre patrimoine culturel.

 

- d’acquérir la disposition ou la propriété de terrains, de constructions nécessaire à l’exercice de son activité.

 

- de créer toutes les fonctions et charges en vue de diriger ou de superviser l’activité de l’association partout où elle se manifeste ; ces fonctions et charges sont subordonnées à tout égard et en toutes circonstances au Grand Prieur en son conseil.

 

- Article 6 : DU SIÈGE

 

Son siège est fixé à DONZÈRE (Drôme).

 

Il pourra être transféré dans tout autre endroit du territoire Français par simple décision du Conseil du Grand Prieur. 

 

- Article 7 : DE LA DURÉE

 

Sa durée est illimitée.

 

- Article 8 : DES MEMBRES

 

L’admission au GRAND PRIEURÉ DU FRANCE DU TEMPLE DE JÉRUSALEM est subordonnée aux conditions suivantes :

 

   - être de nationalité Française ou d’avoir son activité principale en FRANCE.

 

   - sans distinction de sexe.

 

- être CHRÉTIEN.

 

   - être majeur.

 

   - avoir une honorabilité entachée d’aucune manière.

 

   - n’avoir fait l’objet d’aucun internement psychiatrique

 

   - s’engager à répondre en priorité à tout ordre émanant de la hiérarchie.

 

- avoir pris connaissance de la Règle (règlement intérieur), de la Charte et de son règlement d’application, et prendre l’engagement  par écrit à s’y conformer formellement sans restriction.

 

Les demandes d’adhésion sont formulées par écrit, signées du demandeur et parainées par un membre.

   Elles sont accompagnées d’un curriculum vitae complet.

   Ces pièces devront en outre être communiquées à toute nouvelle demande ultérieure de la hiérarchie.

 

Les demandes d’adhésion sont examinées par la Commanderie dans laquelle entrera le postulant, puis transmises au Grand Prieur avec avis du Bailli dont relève la Commanderie. Le Grand Prieur se prononce sur l’acceptation.

   Un double sera conservé au Grand Prieuré de France.

 

Le demandeur sera tout d’abord admis à titre provisoire pour une période probatoire d’un minimum d’une année et d’un maximum 2 années, sauf exceptions.

Il portera pendant cette période le titre de Postulant.

 

Son admission définitive ne pourra avoir lieu qu’à la fin de la période probatoire selon son assiduité.

   Le membre définitivement admis sera reçu en tant que Sergent, par le Commandeur, le Bailli ou le Grand Prieur. 

 

 

- Article 9 : DE LA DÉMISSION – RADIATION - EXCLUSION

 

Tout membre peut être exclu de l’association pour faute grave par décision du Grand Prieur sur proposition écrite de la hiérarchie, après avoir été entendu par le Chapitre de Discipline et défendu par un Frère Chevalier de son choix.

 

- Article 10 : DES RESSOURCES

 

Les ressources de l’association se composent :

  

   1) des droits d’entrée

 

   2) des côtisations de ses membres

 

   3) de revenus de ses biens

 

4) des subventions qui pourraient lui être accordées par l’Etat ou les collectivités publiques

 

   5) des ressources créées ou obtenues dans la mesure autorisée par la loi

 

6) des dons qu’elle pourrait recevoir de personnes physiques ou morales, ceux-ci sont anonymes dans le respect de la loi.

 

Les droits d’entrée et les cotisations destinées au Grand Prieuré de France sont modifiables par décision du Conseil du Grand Prieur.

 

Aucun droit d’entrée, côtisation ou don, n’est restituable même en cas de radiation, d’exclusion, de démission ou de départ volontaire.

 

- Article 11 : DE L’ADMINISTRATION

 

Le GRAND PRIEURÉ DE FRANCE DU TEMPLE DE JÉRUSALEM est administré par le Grand Prieur et son Conseil.

 

Le Grand Prieur est élu pour 5 ans, celui-ci est rééligible. 

   A l’échéance du mandat du Grand Prieur, le Conseil du Grand Prieur réuni en Chapitre d’Election vote sur sa reconduction. 

   Les votes sont secrets, seul sont recensés les votes défavorables à la reconduction du Grand Prieur, cette reconduction n’est refusée qu’à la majorité absolue des membres composant le Conseil du Grand Prieur.

 

   Si le Conseil du Grand Prieur refuse la reconduction du Grand Prieur, est réuni un chapitre d’élection composé par les membres du Grand Conseil, les Baillis et les grades supérieurs.  

   Le scrutin a lieu au vote secret à la majorité absolue des suffrages exprimés pendant 4 tours, à la majorité relative ensuite.

   Seules les membres présents prennent par au vote, les pouvoirs et procurations n’étant pas admis.

 

Le Haut Magistère peut émettre un avis sur la désignation du Grand Prieur, transmis au Chancelier qui est tenu d’informer les votants avant l’élection.

 

   Ne pourra être élu qu’un Chevalier adoubé depuis 9 ans au moins, quelque soit sa fonction antérieure.

Le Conseil du Grand Prieur ou Grand Conseil est présidé par le Grand Prieur.

 Outre celui-ci il se compose du Chancelier, du Chapelain National, du Trésorier National et de son Adjoint, du Maître des Cérémonies et de son Adjoint, du Commandeurs de Saint Bernard, du Secrétaire National et de son Adjoint, et de Baillis ou grades supérieurs nommés par le Grand Prieur.

   Soit un maximum de 13 membres.

 

 

TITRE II

 

- Article 12 : DES POUVOIRS DU GRAND PRIEUR

Il assure la direction spirituelle du Grand Prieuré de France, ainsi que sa direction matérielle en liaison avec les autres Grands Prieurés Nationaux.

 

Les Décisions du Grand Prieur sont sans appel.

 

Le Grand Prieur nomme dans l’Ordre toutes les fonctions suivantes :

 

   - Chancelier.

 

   - Chapelain National.

 

- Trésorier National et son Adjoint.

 

   - Maître des cérémonies National et son Adjoint.

 

   - Commandeur de Saint Bernard.

 

   - Secrétaire National et son Adjoint.

 

Le Grand Prieur nomme les Baillis, et les Commandeurs pour la création d’une nouvelle commanderie, après consultation du Conseil du Grand Prieur.

 

Le Grand Prieur a la faculté de désigner des chargés de missions.

 

Le Grand Prieur à la faculté d’organiser des quêtes, et d’autoriser tout achat d’un maximum de 1.500 euros compris, pour le besoin de l’Ordre.

 

Le Grand Prieur convoque toutes les Assemblées et Chapitres.

 

Par ailleurs, sur le plan législatif, il représente l’association dans tous les actes de la vie civile et est investi de tous les pouvoirs à cet effet.

   Il a notamment la qualité pour ester en justice au nom de l’association tant en demande qu’en défense.

 

- Article 13 : DES POUVOIRS DU CONSEIL DU GRAND PRIEUR

Il surveille la gestion matérielle du Grand Prieuré.

   Il autorise les achats supérieurs à 1.500 euros, les aliénations ou locations, les emprunts ou les prêts nécessaires ou seulement utiles au fonctionnement du Grand Prieuré.

 

   Il fixe les montants des droits d’entrée et des côtisations de ses membres.

 

   Il fixe le montant de toute indemnité de représentation ou remboursement de frais qui pourront être attribués à certains membres du Grand Prieuré en raison de leur Fonctions.

 

En cas de vacance du siège du Grand Prieur il est remplacé par le Chancelier qui convoque dans un délai d’un mois le Chapitre d’Election pour pouvoir à son remplacement.

   Dans ce cas le Chapitre ne peut délibérer sur aucun autre sujet.

 

Le Chapitre est réuni en tant que besoin à la demande du Grand Prieur qui fixe l’ordre du jour, et au moins une fois l’an sur convocation 15 jours à l’avance.

   Les membres qui souhaitent voir inscrire une question à l’ordre du jour doivent en avertir le Grand Prieur 1 mois avant la réunion des Chapitres.

   Ces demandes devront être portées à la connaissance des membres au moins 10 jours avant la réunion du Chapitre.

 

- Article 14 : DU CHANCELIER

 

Le Chancelier est désigné pour 5 ans par le Grand Prieur.

Il remplace ce dernier en cas d’absence avec les mêmes pouvoirs sans cependant que cet intérim puisse durer plus de 6 mois.

 

Le Chancelier est conservateur des archives du Prieuré si le Grand Prieur le désire.

 

- Article 15 : DU HAUT MAGISTÈRE

 

Le HAUT MAGISTÈRE est le gardien de la Tradition Templière.

 

Le Haut Magistère est réparti en 3 échelons :

  

   - Non initié.

 

   - 1er Degré initiatique.

 

   - 2nd Degré initiatique.

 

Les membres du 2nd Degré initiatique désignent en leur sein le Représentant du Haut Magistère, et un Maître des cérémonies.

 

Le Représentant du Haut Magistère a les pouvoirs suivants :

  

   - Conduite et Direction de l’action du Haut Magistère.

 

   - Nomination aux différents échelons du Haut Magistère.

 

- Choisir les membres du Haut Magistère quelque soit leur fonction ou grade, en raison de leurs compétences personnelles.

 

   - Organiser les rapports avec les autres organes du Grand Prieuré de France.

 

La composition du Haut Magistère est portée à la seule connaissance du Grand Prieur et du Chancelier.

 

- Article 16 : DES POUVOIRS DU TRÉSORIER NATIONAL

 

Le Trésorier National assisté du Trésorier adjoint, assure la vérification des listes des membres.

 

Il gère les comptes ouverts au nom du Grand Prieuré.

 

Il assure le contrôle de tout paiement et toute recette du Grand Prieuré.

 

Il tient une comptabilité journalière, tant en espèces que matières et en rend compte au Chapitre National qui statue sur sa gestion.

 

Les comptes du trésorier sont vérifiés autant de fois qu’il est nécessaire et au moins une fois l’an par une commission composée de 2 membres désignés ….

   Après apurement, la commission en rend compte au Chapitre National.

 

- Article 17 : DU CHAPITRE NATIONAL

 

Les membres de l’association se réunissent en Chapitre National au moins une fois l’an, sur convocation du Grand Prieur ou de son remplaçant.

 

Les Grands Prieurés étrangers peuvent y être invités.

 

Seuls les Baillis et grades supérieurs, ainsi que les membres du Grand Conseil prennent part au vote du Grand Prieuré de France. Les pouvoirs et procurations ne sont pas admis.

 

Tous les 5 ans, il se réunit en même temps que le chapitre d’élection ainsi qu’il est dit à l’article 11.

 

Il est également réuni en cette même qualité sur convocation du Chancelier en application de l’article 14.

 

Il peut également être réuni en Chapitre Extraordinaire pour modifier la Règle du Prieuré en application des dispositions de l’article 27. 

 

Son ordre du jour est fixé par le Grand Prieur.

 

Les convocations sont envoyées au moins 1 mois à l’avance avec l’indication de l’ordre du jour.

 

Il entend les rapports sur la situation matérielle et morale du Grand Prieuré ainsi que les communications qui lui sont faites.

 

Ses membres peuvent poser toutes questions qui leur semblent utiles, et il leur sera répondu.

 

Il approuve les comptes de l’exercice, vote le budget suivant.

 

- Article 18 : DU CHAPITRE DE DISCIPLINE

 

Le Chapitre de Discipline est composé de 9 membres, choisis par le Grand Prieur (ou son remplaçant), assistés du Chapelain et du Commandeur de Saint Bernard.

Il comprend outre le Grand Prieur, le Chancelier, le Chapelain et le Commandeur de Saint Bernard, soit au total 13 membres.

 

Il est prévu la nomination de 9 membres suppléants de façon à ce que le Chapitre soit toujours composé de 9 membres.

 

Il statue sur toutes les infractions relatives à l’application de la Règle.

 

Ses décisions sont prises à la majorité des 2/3 après audition de l’intéressé et le cas échéant de son défenseur choisi par lui parmi les chevaliers du Grand Prieuré de France.

 

   Elles sont motivées et consignées dans le registre du Prieuré.

 

   Elles sont signées par le Grand Prieur et le secrétaire de séance.

  

Les Sanctions qu’il peut infliger sont :

  

   - le blâme privé

 

- le blâme public porté à la connaissance du Commandeur de la Commanderie à laquelle appartient le chevalier.

 

   - l’Exclusion dans les cas prévus à l’article 9.

 

Il se prononce sur l’exclusion et la radiation des membres pour les causes indiquées à l’article 9.

 

Il est tenu un registre des délibérations côtées et paraphées par pièces au début de chaque séance.

   Celles-ci sont signées par le Grand Prieur et le Secrétaire de séance.

 

- Article 19 : DES BAILLAGES

 

Le territoire national est divisé en Baillages.

 

Ceux-ci sont mis en place au fur et à mesure, en fonction du nombre de chevaliers.

Les Baillages correspondent environ aux anciennes divisions provinciales ou régionales.

Le Prieur après avis de son conseil, délimite leur étendue et fixe leur dénomination.

 

Chaque Baillage comprend au minimum 3 Commanderies, ce qui justifie la nomination d’un Bailli (qui peut avoir un grade supérieur).

 

- Article 20 : DES COMMANDERIES

 

Les Commanderies sont dirigées par un Commandeur élu ou nommé par le Prieur ou son remplaçant.

   La direction d’une commanderie peut être confiée à un frère ayant un grade supérieur.

 

Il est souhaitable que chaque Commanderie comporte au moins 9 membres, il est également souhaitable qu’elle se partage et forme une autre commanderie lorsqu’elle atteint 13 membres.

 

Chaque Frère Chevalier appartient à une commanderie. 

   Sont exemptés le Grand Prieur, le Chancelier, le Chapelain National et les membres du Haut Magistère. Ceux-ci  ne sont pas tenus d’assister aux Chapitres des Commanderies.

 

Les Baillis sont tenus d’assister aux Chapitres d’une Commanderie de leur choix.

 

Les Commanderie prendront de préférence des noms géographiques des anciennes Commanderies templières situées dans le ressort de leur Baillage. 

 

 

TITRE III

 

- Article 21 : DES FRÈRES TEMPLIERS HORS DU GRAND PRIEURÉ DE FRANCE

 

Le Grand Prieuré de France reste ouvert à tous les Frères qui se réclameraient de la chevalerie templière et qui souscrivent à sa Charte, signent leur engagement et payent leur côtisation. 

 

- Article 22 : DE LA GRATUITÉ ET DE LA DURÉE DES FONCTIONS

 

Toutes les fonctions sont exercées au titre de l’Ordre sont Gratuites.

 

Toutes les fonctions sont renouvelables. 

TITRE IV

 

- Article 23 : DES GRADES

 

Le Grand Prieuré comporte les Grades suivants :

   - Sergent

 

   - Chevalier

 

   - Commandeur

 

   - Bailli

 

   - Officier de Prieuré

 

   - Chancelier

 

   - Prieur.

 

Les grades sont accordés par le Grand Prieur après avis consultatif du Grand Conseil.

A l’exception de la fonction de Grand Prieur et du Représentant du Haut Magistère qui confère de plein droit le grade de Prieur, ainsi que celle de Chancelier qui confère le grade de Chancelier.

 

Les grades sont imprescriptibles. 

 

Maître des cérémonies n’est pas un grade mais une fonction, ils ont une importance particulière.

 

- Article 24 : DES INSIGNES

 

L’insigne du Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem est la croix pattée de gueule, le cas échéant le sceau de l’Ordre des Templiers.

 

Pendant les réunions, les Sergents sont revêtus du manteau noir ou brun, les Chevaliers du manteau blanc, portant tous deux sur le côté gauche la croix pattée de gueule.

 

- Article 25 : DE L’ÉTENDARD

 

L’enseigne est le Beaucéan, c'est-à-dire un étendard d’argent au chef de sable, à la croix pattée de gueule.

 

- Article 26 : DE LA CARTE DE MEMBRE

 

Il sera remis à chaque Membre du Grand Prieuré de France une carte numérotée, véritable carte d’identité templière. Une carte peut être remise à un membre bienfaiteur.

 

TITRE V

 

- Article 27 : DE LA MODIFICATION DES STATUTS

 

Les Statuts ne peuvent être modifiés qu’en Chapitre national sur proposition du Grand Conseil.

A cet effet est convoqué un Chapitre National Extraordinaire dans les délais prévus pour la tenue du Chapitre National Ordinaire.

 

L’ordre du jour devra indiquer la ou les modifications proposées par le Grand Conseil.

Les décisions sont prises à la majorité des 2/3 des votants, seuls les présents prenant part au vote, les pouvoirs et procurations n’étant pas admis.

    

- le Règlement d’Application de la Charte

 

Article 1 : la durée du postulat est au minimum d’une année et au maximum de deux années, et se termine par la réception au grade de Sergent.

 

Article 2 : le postulant doit être parrainé par un Frère, il doit remettre le questionnaire rempli de façon manuscrite.

 

Article 3 : Le postulant ayant rempli les formalités demandées (administratives et financières), et ayant vu sa demande d’adhésion acceptée par le Grand Prieur, sera  invité aux chapitres.

 

Article 4 : Au cours de la durée du postulat il sera reçu comme Sergent soit par son Commandeur, son Bailli, ou par le Grand Prieur (qui en informe le Grand Prieuré).

            Il recevra le manteau noir ou brun frappé de la croix du temple. 

 

Il est soumis aux mêmes obligations et prérogatives que les Chevaliers mais il ne prend part à aucune décision. 

 

Article 5 : Un an après sa réception comme Sergent et à la suite de la présentation d’un travail de réflexion personnelle (un double étant envoyé au Grand Prieuré de France pour être archivé), il pourra être adoubé Chevalier.

 

Sa demande examinée par le Commandeur sera transmise avec avis du Bailli au Grand Prieur.

Le Grand Prieur se prononce sur l’acceptation.

 

En cas d’acceptation le sergent est adoubé soit par son Commandeur, son Bailli, ou le Grand Prieur.

            Il recevra le manteau blanc frappé de la croix rouge des Chevaliers de l’Ordre.

 

Article 6 : Tout membre ne respectant pas ses obligations financières, ou ne participant à aucun chapitre annuel (hormis les membres exemptés) pourra être exclu du Grand Prieuré de France.

 

Une exemption de présence aux chapitres peut être accordée par le Grand Prieur, notamment pour des raisons de santé, d’âge ou de domiciliation.

 

Article 7 : les chapitres de Commanderie étant fixés à une heure bien précise, la porte de l’hémicycle dans laquelle les réunions se déroulent sera fermée après l’heure prévue pour l’ouverture de la séance.

 

Article 8 : Après chaque Chapitre, tous les présents sont conviés à assister aux agapes.

            Une obole ou une participation est demandée.

 

Article 9 : En principe la réception des Sergents et les adoubements des Chevaliers se font une fois par an, s’ils prennent place dans des lieux prêtés à titre gracieux une quête est organisée à leurs bénéfices.

 

Lors du Chapitre National de l’Ordre est fait une confirmation par une Bénédiction du Chapelain National en présence de tous les Frères de l’Ordre.

 

- la Hiérarchie au sein du G.P.F.T.J

 

Appellations :

 

   Grand Prieur               Son excellence

 

   Chancelier                   Frère Chancelier

 

   Officier de Prieuré     Frère Officier

 

   Bailli                            Frère Bailli

 

   Commandeur              Frère Commandeur

 

   Chevalier                     Frère + Prénom

 

   Sergent                                     Frère Sergent

 

   Postulant                      Monsieur

 

   Invité                            Monsieur

 

   Postulants et invités, disent Monsieur aux différents Membre du Grand Prieuré. 

 

Manière de Saluer :

 

   Pour saluer le Grand Prieur.

                  « Excellence, mes respects » + la triple accolade.

 

   Pour Saluer les autres Membres du Grand Prieuré.

                  « Le titre, mes respects » + la triple accolade.

 

   Pour saluer un postulant, un invité.

                  « Monsieur, bonjour … bonsoir ».

 

   Les postulants et invités saluent les membres du Grand Prieuré.

                  « Bonjour Monsieur … bonsoir ».

       

Pour écrire :

 

   Au  Grand Prieur de France :

                  « à son excellence le Grand Prieur de France du Temple de Jérusalem »

 

Si on se connait bien on peut ajouter « Très cher Frère ».

 

« J’ai l’honneur d’attirer l’attention de son excellence sur … ».

 

   Aux autres Frères :

                  Soit « Frère et le titre ».

 

Ou si on se connaît bien « Très cher Frère ». 

 

   Aux Postulants :

                  « Monsieur ».

 

 

 

 

 

Chapitre 3 : Être Templier

- Pourquoi sommes-nous Templier ?

 

 

Ce n’est ni une curiosité, ni une vanité de paraître, ni un intérêt.

 

Mais :

 

   Le besoin d’établir entre des hommes d’âges, de professions, d’origines sociales, d’opinions différentes, une véritable union reposant sur la franchise totale, sur le dépouillement de nos préjugés surtout sur notre foi commune.

  

   Les réunions nous offre la joie d’être ensemble.

 

 

- Devenir Templier

 

Si vous :

 

   - êtes Chrétien

 

   - avez le sens des Valeurs

 

   - avez le sens de l’Honneur

 

- avez le sens des Responsabilités

 

   - avez le sens du Partage et de la Fraternité         

 

   - sauvegardez notre culture, ses traditions et la Chrétienneté

 

Venez au sein du Grand Prieuré de France du Temple de Jérusalem comme Postulant puis comme Sergent, pour apporter la contribution de votre personnalité. Pour devenir ensuite Chevalier au sein d’une Commanderie.

 

- l’Appel

 

« Le personnage du Chevalier est l’honneur de l’Humanité et c’est lui qui devra resurgir demain pour remettre dans une noble voie, le monde moderne ».

 

Que Notre Dame soit avec nous jusqu’à la fin, comme elle a été au début de notre Ordre.

 

NON NOBIS DOMINE, NON NOBIS, SED NOMINI TUO DA GLORIAM